Eragon le Forum !


 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 En longeant Jiet {RP : Phoënix Aéria ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Phoënix
Assassin des rebelles
avatar

Masculin Nombre de messages : 51
Age : 20
Localisation : La ou le silence et la paix sont maître...
Statut | Rang | Clan : Un rebelle pas comme les autre ...
Votre Dragon | Arme : Wreav / Arc, flèche de sa propre facture, Dague
Age du personnage : 24 ans
Date d'inscription : 12/03/2013

MessageSujet: En longeant Jiet {RP : Phoënix Aéria ]    30.05.13 21:26

Phoënix, était partie de feinster, bousculé par ce qu'il c'était passé, ça rencontre avec Islingryawë, un elfe un peux curieux, et qui avait tué son apprenti, il a rencontré aussi l'elfe a l'age respectable du nom d'Elessar Tasartir qui avait aidé par la suite le jeune Islingryawë dans sa quête, et la belle et adorable Aéria, qu'il avait "kidnappé" pour s'enfuir sans encombre de feinster, mais qu'il n'aurait eu le courage de tué.

Ils avait discuté tout deux un bon moment, j'avait craqué devant elle pleuré de la chose horrible que je lui avait faite... elle comprenait ma douleur, ma rancœur, a ce moment la j'était tombé amoureux d'elle, mais j'ignoré beaucoup de chose d'elle.

J'était en route vers le repère des rebelles longeant la rivière Jiet, cette rivière au abords généreux en arbres, buissons, et autres petit choses, menait a la cité de Dras-Leona, ville partagé par la pauvreté et la richesse. Je revenait de ma précédente mission.

Je marchait le long de cette rivière regardant l'eau s'écoulé librement dans ces courants se tortillant, entre les rochers a fleur de l'eau.
Je commençait a m'enfoncé dans une forêt qui apportait un peux de fraîcheur, a cette journée de printemps ensoleillé, cette rivière était encore plus belle sous les arbre, éclairé par les quelque rayons de soleil traversant le peux d'espace qu'il y'avait entre les arbres. Les oiseaux chantés, phoënix était content d'être au printemps, tout se réveillés, tout se renouvelés.

A quelque minutes de marche, il aperçut, une clairière d'une bonne taille, il décida de se reposé a cette endroit quelque minutes, pour admiré le ciel, parsemé de quelque nuages d'un blanc pure. A ces quelque pas il s'allongea dans l'herbe repensant encore une fois a tout ce qu'il c'était passé, la mort de Kaidan, qu'il n'avait pas encore fait remonté jusqu'au rebelle et a la meneuse, mais un meilleur souvenir se réveilla, fermant les yeux, il repensa a la belle aéria, qui avait l'air si gentils, si douce.

Il était la rêvassant dans cette clairière, alors que la haut dans le ciel, celle a qui il pensait était sur le dos de son cœur-lié, revenant elle aussi de feinster.

D'un bruit d'ailes, il rouvrit les yeux, et aperçu dans le ciel un grand dragon bleu, il le regarda, mais celui-ci tourné en rond dans le ciel, que fessait t'il donc ?!
Le dragon entamé une descente, au fur et a mesure qu'il descendait, il commença a reconnaître une silhouette svelte et féminine, il aperçut le ruban rouge, si caractéristique d'aéria.

Il se leva stupéfait elle le rejoignait donc mais que voulez t'elle !
Son cœur s’emballait, il s'emplissait d'une joie immense, elle était donc dragonnière !.




_________________

(À écouter ( thème 1 ) en même temps que le theme de Wreav pour une expérience auditive magistrale)
Thème Phoënix

Intro 1 et 2[img][/img]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aéria
Gardienne d'Osilon
avatar

Féminin Nombre de messages : 204
Age : 22
Localisation : foret du weldenvarden
Statut | Rang | Clan : Gardienne d'osilon
Votre Dragon | Arme : épée heritage ,Arc en if ,étalon Koan,Eridor
Age du personnage : 22 ans d'apparence
Date d'inscription : 02/09/2011

MessageSujet: Re: En longeant Jiet {RP : Phoënix Aéria ]    01.06.13 14:23

Le départ de Feinster fut difficile,car laisser ses amis était troublant et les séparations rendait Aéria triste.Obligée de repartir vers sa terre natale, la séparation avec Phoenix fut douloureuse qu'elle allait en pleurer.Metant sa cape d'elfe,et montant sur son cheval,elle lui lacha la main doucement et partit pour plusieurs lieues de Feinster.Jamais elle n'oublirait les moment passer avec eux:Phoenix l'assassin qui avait ouvert son coeur d'une manière fougeuse;Elessar un homme très simpatique et aventurier,Islingryawë le jeune elfe avec qui elle pouvait tout comprendre comme un frère qu'elle n'avait jamais eue. Il y avait encore beaucoup à dire sur eux mais cela serait long à raconter.

Son retour à Osilon lui donnait le mal du pays.Elle n'eu l'occasion de continuer à penser à ses amis car,à son arrivé,les elfes s'écartaient lui laissant un chemin.La raison? elle n'en avait aucune idée.Le cheval marcha au pas et Aéria commençait à être effrayée car les elfes applaudissaient en lançant des fleurs blanches et souhaitant l'arrivée de la jeune femme.Ce remue ménage s'expliqua quand elle arriva à son arbre. Eridor riait et jouait avec une balle faisant des tours de cirque devant les elfes heureux.Elle descendit de son cheval en souriant remettant sa cape et s'avança prêt d'Eridor.Quand il la vit,il lacha la balle et sauta vers sa dragonnière:

-Moi aussi je suis heureuse de te revoir Eridor,dit-elle contente de retrouver la présence de celui qui était son frère.

-Tu ma tellement manquer Aéria raconte moi ton voyage.dit-il assis impatient d'écouter son récit.

Le récit dura plus de deux heures et la nuit commençait à tomber.Sur le balcon de son arbre,Aéria rêvassait en compagnie du dragon.Les étoiles brillaient sous le ciel bleu marine et l'air de la forêt dégageait un parfum famillier:l'odeur des pins.Mais,elle ne pouvait rester ici surtout avec la présence de ses prétendants.Eridor fit un petit crit de lamentation en la voyant sortir.

-Eridor,viens avec moi.On part.

Elle monta sur le dos d'Eridor,et arrivés à la frontière,des elfes l'empécha de partir.Eridor poussa un long grognement ce qui les fis aller plus loin.Ils continuèrent le chemin et tomba donc sur Faolin le père d'Aéria:

-Tu repart? prend ceci si jamais tu reviens dans plusieurs années.Prend soin de toi.Aller va !

Il lui remit un medaillon avec les initiales de ses parents.Elle le salua et ils s'envolèrent échappant aux elfes qui revenaient plus nombreux.Cette vieille histoire continuait à chaque aller et venue et si ancienne qu'elle en devenait presque comique."La gardienne doit ce marier si non nous reviendrons à chaque retour" Aéria en ria.

Ils ce dirigeaient vers Feinster,voir si Phoenix n'y était pas encore.Malheureusement non,on lui dit qu'il avait prit la route de dras-Léona.Ils ce dépechèrent quand elle vit un homme allonger sur l'herbe dans une clairière.Eridor fit une descente,et elle sauta du dos d'Eridor reconnaissant Phoenix et courru le rejoindre dans ses bras,le coeur battant si fort qu'elle ignorait si il pouvait l'entendre.

_________________
Que ta lame reste dans ton coeur comme une epine de rose Svit-Kona.
Légendes des Rp: Bleu cyan = Eridor
vert=moi
autres=autres personnages selon les couleurs de paroles .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phoënix
Assassin des rebelles
avatar

Masculin Nombre de messages : 51
Age : 20
Localisation : La ou le silence et la paix sont maître...
Statut | Rang | Clan : Un rebelle pas comme les autre ...
Votre Dragon | Arme : Wreav / Arc, flèche de sa propre facture, Dague
Age du personnage : 24 ans
Date d'inscription : 12/03/2013

MessageSujet: Re: En longeant Jiet {RP : Phoënix Aéria ]    01.06.13 23:47

Debout, le cœur vaillant, il regardait l'élu de son cœur, descendre, doucement se rapproché de lui, doucement il souriait repensant, a ce petit accrochage dans sa vie, celui d'Aéria qu'il utilisa lâchement pour s'enfuir, juste pour s'enfuir de feinster pensait t'il, mais il tomba sous le charme de cette elfe, cette dénommé aéria, cette elfe au cheveux noirs de jais, aux yeux azur, son corps si parfait...

Il en était tombé amoureux, follement amoureux. Elle posa pied a terre, il était paralysé par la joie, dire qu'il pensait qu'elle le détestait, qu'elle était simplement fâché contre son acte passé de feinster, il restait la au coté de son dragon bleu, dont t'il ignoré pour le moment son nom.

J'était comblé, la belle aéria devant moi, avec son dragon, quoi rêver de mieux, d'avoir les deux chose que l'ont tient a cœur devant soi.

La seul chose qu'il pu dire.

Aéria...
Disait t'il avec les larme au yeux

Elle le regardait passionnément, restant planté la.

Allez fait quelque chose bouge !
Pensait t'il

Il tendit la mains vers elle la paume vers le haut, il n'osait pas bougé, peur de faire un faux pas, elle commença a marché, de plus en plus vite, raccourcissant la distance qui les séparait, il pouvait voir son sourire, rayonné dans la nuit, son cœur s'emballait... il ne pensait pas que cella se passerait comme ça.
Puis un choc brusque, elle se jeta dans mes bras, je l'entoura de mes bras, pleurant de joie sur son épaule.

Aéria, je...je....

Elle posa un doigt sur sa bouche l’empêchant de parlé, elle lui disait, qu'il ne devait arrêté se moment, elle le serrait dans ses bras, chantonnent un air de musique. Moi j'était juste bouche bée, se laissant enlacé quelque minute, envoûté par cette mélodie quel chantonné doucement sur mon épaule,
je fermait les yeux quelque instant, puis les ouvrant les posant sur ce dragon, son dragon dont j'ignorait ce lien, cette existence.
Elle me lâcha, je profita de ce moment pour essayé de reparlé.
Aéria, je ne pensait pas que nous allions nous rencontré une deuxième fois, dans cette situation, je...je...vous m'avez manqué, depuis ce jour a feinster je n’arrête pas de vous avoir dans ma tête, repensant a cette bousculade, si subite pour vous, je le regrette...

Il l'a reprit dans ces bras, quelque minute, dont elle se libéra, et me regarda tendrement dans les yeux, et elle se prononça de sa voix mélodieuse...



_________________

(À écouter ( thème 1 ) en même temps que le theme de Wreav pour une expérience auditive magistrale)
Thème Phoënix

Intro 1 et 2[img][/img]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aéria
Gardienne d'Osilon
avatar

Féminin Nombre de messages : 204
Age : 22
Localisation : foret du weldenvarden
Statut | Rang | Clan : Gardienne d'osilon
Votre Dragon | Arme : épée heritage ,Arc en if ,étalon Koan,Eridor
Age du personnage : 22 ans d'apparence
Date d'inscription : 02/09/2011

MessageSujet: Re: En longeant Jiet {RP : Phoënix Aéria ]    02.06.13 20:58

Le vent qu'émit Eridor faisait volé les cheveux d'Aéria à sa descente.Elle courrait puis soudain s'arreta sans raison.Pourtant,elle voulait lui dire...Tout lui dire:son passé,présent et pourquoi pas ses projets futurs.Elle resta donc plantée là baissant la tête,un pied léger brassant l'herbe derrière elle.

Un humain!Pourquoi était-elle tombée amoureuse d'un humain,sans titre,non elfe? Sa longue vie,elle l'avait passer seule avec les elfes avec une grande motivation de découvrir le monde et surtout tout savoir sur les humains.Leurs cultures,leurs manières différentes de son peuple.

Eridor ce rapprocha d'Aéria la poussant avec le museau vers cet humain qui avait donc ouvert son coeur après temps d'année que l'on aurait pu croire qu'il avait été scéllé à jamais.Une culture humaine de croyance parlait de "Destin guidé par les dieux",mais Aéria n'était pas croyante et ce dit que son destin le guidait vers lui,celui qui partagera sa vie.Celui-ci leva la main et elle commença à marcher très vite en souriant poussée moralement par Eridor qui s'asseyait sur le sol.Arrivée dans ses bras,il begaya quelques mots qu'elle lui posa deux doigts sur sa bouche et dit:

-Chuuut,laisse toi aller et profite de ce moment.

Elle chantonna laissant une vague d'émotions qui dura un long moment.Eridor qui ne tenait plus en place lui demanda de rompre le charme,ce chant de mélancolie tel celui d'une sirène séduisant un marin perdu en mer.Elle lacha son étrinte et écouta ce qu'il voulait dire:

-Aéria, je ne pensait pas que nous allions nous rencontré une deuxième fois, dans cette situation, je...je...vous m'avez manqué, depuis ce jour a feinster je n’arrête pas de vous avoir dans ma tête, repensant a cette bousculade, si subite pour vous, je le regrette...

Il la reprit dans ses bras,mais s'en détacha car ce n'était pas le moment.A la place,elle lui fit des yeux si tendre et si doux que l'on ignorait sa réaction et si elle même s'en rendait compte.D'une douce voix ressemblant à un chant,elle s'exclama:

-Le temps passe si vite,hier encore vous m'avez enlevée pour vous enfuir,aujourd'hui votre coeur est...différent.La vie à voulu que nous nous retrouvions dans n'importe quel conditions.Je n'ai pu rester seule chez moi sans une seule pensée pour vous.Qu'avez vous fait à mon coeur pour qu'il s'emballe à votre présence?

Aéria le regarda lui si ... humain,si mystérieux qu'elle en frissona.Là,son regard était le même mais peut-être plus intense que sa tête ce baissa en rougissant.Qu'allait-il dire après cela la regardant d'un air exotique comme une découverte importante dont Eridor n'en perdait pas une miette.Génée,elle ferma son esprit gardant ses émotions pour elle,rien qu'à elle au fond de ses sentiments comme une nouvelle aventure.



_________________
Que ta lame reste dans ton coeur comme une epine de rose Svit-Kona.
Légendes des Rp: Bleu cyan = Eridor
vert=moi
autres=autres personnages selon les couleurs de paroles .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phoënix
Assassin des rebelles
avatar

Masculin Nombre de messages : 51
Age : 20
Localisation : La ou le silence et la paix sont maître...
Statut | Rang | Clan : Un rebelle pas comme les autre ...
Votre Dragon | Arme : Wreav / Arc, flèche de sa propre facture, Dague
Age du personnage : 24 ans
Date d'inscription : 12/03/2013

MessageSujet: Re: En longeant Jiet {RP : Phoënix Aéria ]    03.06.13 21:05

Elle se prononça.

Le temps passe si vite,hier encore vous m'avez enlevée pour vous enfuir,aujourd'hui votre coeur est...différent.La vie à voulu que nous nous retrouvions dans n'importe quel conditions.Je n'ai pu rester seule chez moi sans une seule pensée pour vous.Qu'avez vous fait à mon coeur pour qu'il s'emballe à votre présence?


Elle me lança un regard si beau, si doux, si amoureux. Mon cœur s’arrêta sur le moment de battre, le souffle coupé, elle si belle devant moi un simple humain.
Elle est surement tombé amoureux de moi, mais pourquoi un humain, un simple humain, et pas de son monde, du beau peuples comme ont les appelés, eux si parfaits, c'est êtres de magie, et de grâce.

Il reprit ces esprit, regardant aéria, il lui releva la tête, la regardant d'un regard brillant d'un feux qui brûlait pour elle.

Tu n'a pas a rougir devant moi, ce n'est que l'amour, notre destin a chacun, qui a fait que l'ont se rencontre si brutalement... il s'arretta un petit moment regardant eridor puis reprit j'ignorais totalement que vous étiez dragonnière, ma belle, sachez que j'ai un profond respect pour ceux-ci, et a votre égard, me rend encore plus amoureux de vous...

Il relâcha doucement ses bras se libérant d'aéria quelque instant, s'approchant du dragon, au bleu clair comme le ciel un jour d'été, grand magnifique.
Je m'approché doucement le regard plein d'émotion, sa conscience qui elle voulait qu'il s'approche, qui lui parle, il était dans le même état d'esprit que cette rencontre mouvementé avec la grande Eáránë dragonne de Freyr ( Une rencontre mouvementée )

Le dragon, se releva sur ces quatre patte dévoilant toute sa grandeur, il recula de quel pas, et baissa la tête a mon niveaux, soufflant un nuage de fumée vers moi, je pouvait entendre un petit grognement venant de lui.

Grand dragon, je ne te veux aucun mal, pas plus qu'a ta dragonnière, je m'en excuse... ( il s’arrêta un cour instant regardant aéria ) je suis tombé amoureux de ta dragonnière, elle a surement du te raconté, la bousculade dont je suis responsable a feinster, je m'en excuse a ton égard, sache dragon que je suis fasciné par ta grandeur, ta beauté, fasciné par votre race si belle, mais si mystérieuse, pour rien au monde, je ne voudrait vous quitté toi et ta belle, êtes a présent les deux chose qui compte le plus a mes yeux.

Il se mit en tailleur devant le dragon attendant une réponse de sa part, qui lui pendant que je parlait c'était a nouveaux allongé comme rassuré, aéria quand t'a elle nous avait rejoint, blottit contre son cœur-lier, elle surement en train de parlé par leur lien, unique qui les lie.

Moi j'attendez, espérant que ce dragon dont j'ignorait le nom, allez m'accepté.
Mais l'idée de connaitre son nom lui trotta dans la tête.

Je suis phoënix, je pense qu'aéria ma déjà présenté, et toi quel et ton nom grand dragon ?

Il resta la devant eux à attendre leur réponse...

_________________

(À écouter ( thème 1 ) en même temps que le theme de Wreav pour une expérience auditive magistrale)
Thème Phoënix

Intro 1 et 2[img][/img]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aéria
Gardienne d'Osilon
avatar

Féminin Nombre de messages : 204
Age : 22
Localisation : foret du weldenvarden
Statut | Rang | Clan : Gardienne d'osilon
Votre Dragon | Arme : épée heritage ,Arc en if ,étalon Koan,Eridor
Age du personnage : 22 ans d'apparence
Date d'inscription : 02/09/2011

MessageSujet: Re: En longeant Jiet {RP : Phoënix Aéria ]    04.06.13 20:07

Ses émotions fermées dans son esprit,Aéria était devenue de nature timide,calme et douce.Ce côté qu'elle avait garder pour elle et invisible face au danger (normal nous allons dire si non les ennemis la tuerait facilement ou serait facile à possédée voir esclave des autres.) et devait donc garder son air de guerrière et aventurière en Alagaeisia.Certain la qualifiait de fière et rebelle comme les jeunes humains voulant changer le monde à leurs façon ce révoltant contre les principes fondées,mais sa dignité d'Elfe avant tout.Mais là,devant cet humain ce côté ce reveilla d'une manière joyeuse et innocente.

Elle fut tirée de ses pensées par la voix masculine de Phoenix qui lui releva la tête dont leurs regard ce croisèrent:

Tu n'a pas a rougir devant moi, ce n'est que l'amour, notre destin a chacun, qui a fait que l'ont se rencontre si brutalement... il s'arretta un petit moment regardant eridor puis reprit j'ignorais totalement que vous étiez dragonnière, ma belle, sachez que j'ai un profond respect pour ceux-ci, et a votre égard, me rend encore plus amoureux de vous...


Dès qu'il fini ses paroles,elle ouvrit grand les yeux comme surprise.Celui-ci rejoigna Eridor pour lui parler.Elle,resta plantée là la main sur son médaillon au cou.A feinster,la jeune femme n'avait pu lui dire qu'elle était dragonnière après plusieurs tentatives qui ce révélaient en echec.Lui,ne voulait pas mon départ au moment des séparations mais,son coeur lié,son frère,son dragon lui manquait et le départ ce produit.Désormait,eux ensembles,jamais ils ne seraient séparer.

Assise sur le sol,elle s'entreprit de fabriquer un petit bateau avec des brins d'herbe et le fit s'envoler grâce à un sort de lévitation.Celui-ci atteint Eridor qui le regarda et souffla soucement dessus pour le faire aller dans l'autre sens.
La jeune femme soupira et chuchota:

-De l'amour?je ne me souvenais donc plus comment cela pouvais réagir.Cela...brule à la manière d'une braise que l'on lance à l'aide de Brisingr.



Pendant ce temps,Eridor reculait en grognant,lui fier et protecteur de sa dragonnière.Il souffla un nuage de fumée vers Phoenix et ce rapprocha de lui le regardant de haut comme si il allait le mordre,le réduire en bouillie.Mais,l'homme gardant son courage s'exclama calmement:

-Grand dragon, je ne te veux aucun mal, pas plus qu'a ta dragonnière, je m'en excuse... ( il s’arrêta un cour instant regardant aéria ) je suis tombé amoureux de ta dragonnière, elle a surement du te raconté, la bousculade dont je suis responsable a feinster, je m'en excuse a ton égard, sache dragon que je suis fasciné par ta grandeur, ta beauté, fasciné par votre race si belle, mais si mystérieuse, pour rien au monde, je ne voudrait vous quitté toi et ta belle, êtes a présent les deux chose qui compte le plus a mes yeux.

Le dragon tourna la tête comme étonné mais garda tout de même son air de frère d'Aéria.Il s'entretena avec sa dragonnière:

-Voila un bien jeune humain qui respecte les dragons et les dragonniers.Comment ce nomme t'il Aéria?

-Eridor je te présente Phoenix,l'homme dont je te parlais à Osilon.Il est en effet respectueux des dragons et en est fasciné comme moi même en même temps que les fleurs de la lune.Je t'en pris mon frère,ne lui fait pas de mal.Il est tout pour moi.

-Ce regard...je ne lui ferais rien pour le moment.Mais si il ose te faire du mal je le tue de mes crocs.

Aéria prit Eridor dans ses bras,lui si réconfortant.Elle ce retourna quand Phoenix lui demanda son nom et elle fit un signe de tête à Eridor.Celui-ci posait une patte contre le dos d'Aéria signe de calin et d'appartenance et s'exclama:

-Voila bien longtemps que un humain n'avait pas flatté un dragon de cette manière.Je te remercie pour ces paroles qui me plait.Ton coeur est brave et courageux et non une menace pour ma race encore rare aujourd'hui.Aussi,je te croit quand tu dit que nous sommes les choses les plus importantes à tes yeux.Cepandant.... .Mon nom est Eridor dragon du lac Eldor.

Aéria ce détacha d'Eridor et sortit son épée elfique.Le cependant d'Eridor était signe d'une condition particulière,culture de la famille de la jeune femme.Celui qui devait devenir l'aimé de la belle devait la battre à l'épée.Mais,celle-ci lui donnerait du fil à retordre et cela encore plus dans ce cas là, due à la différence de race et de manières au combat.Cet épreuve montrait à la fois la puissance fait par l'amour entre les deux personnes,et la reconnaissance de la famille.Ici,Eridor représentait le frère,mâle de la famille témoin du combat.Il releva Phoenix par un coup de museau et s'assit voulant admirer le spectacle.Aéria prête,elle lança un regard de braise face aux dires confiants de Phoenix.Tout allait commencé....

_________________
Que ta lame reste dans ton coeur comme une epine de rose Svit-Kona.
Légendes des Rp: Bleu cyan = Eridor
vert=moi
autres=autres personnages selon les couleurs de paroles .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phoënix
Assassin des rebelles
avatar

Masculin Nombre de messages : 51
Age : 20
Localisation : La ou le silence et la paix sont maître...
Statut | Rang | Clan : Un rebelle pas comme les autre ...
Votre Dragon | Arme : Wreav / Arc, flèche de sa propre facture, Dague
Age du personnage : 24 ans
Date d'inscription : 12/03/2013

MessageSujet: Re: En longeant Jiet {RP : Phoënix Aéria ]    04.06.13 21:44

Le dragon se prononça
Voila bien longtemps que un humain n'avait pas flatté un dragon de cette manière.Je te remercie pour ces paroles qui me plait.Ton coeur est brave et courageux et non une menace pour ma race encore rare aujourd'hui.Aussi,je te croit quand tu dit que nous sommes les choses les plus importantes à tes yeux.Cepandant.... .Mon nom est Eridor dragon du lac Eldor.


Ravit d'apprendre ce merveilleux nom chère Eridor.

J'était toujours assis en tailleur devant le dragon, Aéria elle, ce leva saisi-sa son épée, Eridor m'expliqua que pour obtenir le cœur de cette si belle elfe, il faudra la battre dans un duel a l'épée que c'était une tradition de sa famille, je restait surprit de cette chose, mais peux confiant Aéria était une elfe, même si elle resté une jeune femme, de part sa race, elle disposait de la même force physique qu'un humain de mon age, et de ma corpulence.

Je me leva et d'un mouvement sec des deux bras, sortie mes deux dague, caché, rangé dans ces gantelet dont je disposait a mes deux poignée, et me plaça face a Aéria, prêt a en découdre pour obtenir son cœur. Eridor, lui c'était assis un peux plus loin admirant le spectacle, et surveillant je pense le jeux.

Honneur au dame
Dit t'il d'un sourire moqueur"

Elle acquiesça, et brandit son épée vers moi, puis commença a courir, et d'un coup sec essaya de me fiché son épée dans les côte dont j'évita l'épée en me baissant, je profita pour balayer ces pied avec le mien, elle tomba a terre, mes se releva très vite. Elle se replaça, je fit de même.

A moi maintenant

Il coura très vite vers elle, et quand celle-ci fit un pas sur le coté il sauta en l'air sur le coté dont t'elle se déporté et arriva derrière elle, la saisissant a l'épaule il la bloqua avec un bras, mais elle se libéra facilement de par sa souplesse, elle se retourna, et m'engagea avec son épée, le duel final commença.
Moi mes deux dagues, je commença a l'attaqué de chaque cotés en haut, en bas, de chaque coté, j'avançait alors qu'elle reculait parant avec son épée toute mes attaques. Mais son épée ne fit pas long feu je réussit d'une parade a lui arraché des mains et de la jeter loin, mes par honneur, je m’arrêta quelque instant, lui donnant une de mes dagues.

Je ne vais pas te faire combattre a mains nu, prend cette dague

Je risquait de perde une dague et beaucoup plus légère qu'une épée, et plus facile a manier, mais elle commençait a fatigué sous mes attaque incessante, et d'un gros coup de dague dans la sienne, celle-ci vola je la contourna vivement et sans même quel n'est pus bougeait je place un bras autour de son cou.

Cella te suffit pour te prouvé que mon cœur t'appartient, ou bien ont continue ma douce ?
dit t'il d'une voix douce, mais avec le sourire au lèvre"
Elle me répondit
"Bien joué.Jamais un humain n'as pu me vaincre si facilement jusqu'à présent.

Sur ces mots je la relâcha doucement, elle se tourna rapidement vers moi, me regardant, elle passa c'est bras doucement autour de ma taille me serrant contre elle, et me regardant d'un regard si beau, si doux, si..... magique, il brillait d'un amour profond.

Nous étions la au milieu de cette clairière juste nous deux et Eridor qui nous regardait de loin, nous deux dans les bras de chacun, ce regardant de prêt d'un regard passionné, elle ne disait pas un mots, juste elle s'approcha doucement.......

_________________

(À écouter ( thème 1 ) en même temps que le theme de Wreav pour une expérience auditive magistrale)
Thème Phoënix

Intro 1 et 2[img][/img]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aéria
Gardienne d'Osilon
avatar

Féminin Nombre de messages : 204
Age : 22
Localisation : foret du weldenvarden
Statut | Rang | Clan : Gardienne d'osilon
Votre Dragon | Arme : épée heritage ,Arc en if ,étalon Koan,Eridor
Age du personnage : 22 ans d'apparence
Date d'inscription : 02/09/2011

MessageSujet: Re: En longeant Jiet {RP : Phoënix Aéria ]    08.06.13 22:02

Le combat avait été très rapide,difficile et pourtant Aéria y avait mit toute sa force,et toutes ses connaissances sur Phoenix pour trouver son point faible.Malheureusement,elle n'en desserna aucun et utiliser son charme durant le combat aurait été trop facile voir de la triche car les éléments de séductions des femmes elfiques étaient comme une chose exotique,une perle rare que l'on voulait obtenir.De plus,elle ne voulait en aucun cas ce montrer ridicule et rester elle même.

Son honneur aux dames était très galant,et cette marque de respect prouvait qu'il ne voulait en aucun cas être ridicule et encore moins frapper une jeune femme qui ici était entrer dans ses sentiments des plus profond.Déterminé à prendre le coeur de la jeune elfe,il ce lança à son tour.Dans le combat,quelque chose craqua au poignet d'Aéria et son adversaire envoya dans les airs son épée.

-Je ne vais pas te faire combattre à main nue,prend cette dague. dit-il lui tendant une dague qui devait être importante pour lui.

-Merci,ne t'en fait pas j'en prendrais soin jusqu'à la fin du combat.

Plus tard,Aéria était dans les bras du jeune humain,la tête posée contre son épaule droit.La respiration lente,elle ce souvenait encore de ces paroles comme en un echo:

-Cella te suffit pour te prouvé que mon cœur t'appartient, ou bien ont continue ma douce ?

Cela suffisait car en effet,le pacte de sa famille était clair:"celui qui vaincra la fille aimée de cette famille sera digne de vivre avec et cela prouvera qu'ils sont fait l'un pour l'autre.".Plus jeune,Aéria écoutait son père lui dire ces paroles.Mais,fière et rebelle elle detestait l'idée de l'amour et encore moins d'une union.La maturité venue,ses idées changeait jusqu'à aujourd'hui.

Les mains sur la taille de Phoenix,elle lui redonna sa dague discrètement sans qu'il ne s'en aperçoive,et lui montra un regard doux et lumineux qui voulait dire "Tu est tellement beau,mystérieux et fort" mais elle ne dit aucun mot et s'approcha doucement en fermant les yeux et l'embrassa tendrement comme elle ne l'avait jamais fait,savourant ce moment magique dans cette clairière ou l'eau de la rivière Jiet ce faisait entendre au loin.

Eridor lui mangeait une proie et ce leva les laissant seuls partager ce moment.Il s'envola dans les allentours suivant la rivière,regardant les humains prendre de l'eau pour ensuite retourner dans la cité lugubre de Dras-Léona.Il n'aimait pas cet endroit qui lui semblait dire "Ici habite la mort et les ténèbres" et il fit demi-tour allant ce poser non loin de la clairière et s'endormit.

Leur moment magique passé,ce fut la nuit et le clair de lune était haut dans le ciel.Aéria était fatiguée et prit une couverture pour la nuit puis la déposa sur le sol faisant éloigner par un sort les moustiques ou tout insectes voulant réduire son sommeil.Elle s'allongea sans lacher le bras de Phoenix et s'endormit dans ses bras.Endormie,elle savait qu'il la regardait intensément.Elle,savait qu'il la protegerait,et en retour lui donnerait tout son amour.

_________________
Que ta lame reste dans ton coeur comme une epine de rose Svit-Kona.
Légendes des Rp: Bleu cyan = Eridor
vert=moi
autres=autres personnages selon les couleurs de paroles .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phoënix
Assassin des rebelles
avatar

Masculin Nombre de messages : 51
Age : 20
Localisation : La ou le silence et la paix sont maître...
Statut | Rang | Clan : Un rebelle pas comme les autre ...
Votre Dragon | Arme : Wreav / Arc, flèche de sa propre facture, Dague
Age du personnage : 24 ans
Date d'inscription : 12/03/2013

MessageSujet: Re: En longeant Jiet {RP : Phoënix Aéria ]    30.06.13 21:55

Les mains sur ma taille, elle me dévoré du regard, un regard puissant, charmeur, et doux comme de la soie. Elle s'approcha doucement de plus en plus prêt l'un de l'autre, Phoenix son esprit était emplit de bonheur, de joie, d'amour !

Tout ceci ce volatilisa, pour ne laissé place qu'a cette intense moment, aéria lui donna ces lèvre si douce, il se dévoilée leur amour, par un baisé intense, qui durait dans cette soirée qui commençait a tombé, ont n'entendait plus que le chant de quelque oiseaux et le ruissellement de la rivière qui était non loin de la.

Aéria ne me lâchait pas d'une seconde, comme si elle avait peur que je l'abandonne, éridor était partie nous laissant dans cette clairière seul, éclairé par la belle lune, qui était accompagné de milliers d'étoiles qui étincelé dans le ciel sombre.

Elle sorti une grande couverture et elle m’entraîna doucement au sol, me couvrant avec elle se blottissant contre moi, et m'embrassa une dernière fois avant de fermé les yeux pour s'endormir sur cette nuit étoilé.

Phoenix lui la regardait passant une mains dans sa chevelure soyeuse, il contemplait le ciel, avant de doucement se libère de l’étreinte d'aéria, il se leva sans un bruit t'elle un assassin, et se dirigea tout autant vers la rivière, qui a certain endroit brillait au regard de la lune, parsemé de luciole et autre insecte nocturne.
Il s'approcha au bord de l'eau, plongeant ses mains, dans l'eau et en projetant sur son visage pour ce rafraîchir les idée, car beaucoup de chose aujourd'hui ce son passé, des chose intense.
Mais maintenant qu'allez t'il faire, pensé t'il, il devait rejoindre le Repaire pour attesté de la mort de Kaidan, qu'il regretté mais dont aéria avait presque réussit a pensé, et politiquement elle était une ennemie, comment allez t'il faire passé ceci au yeux de sa hiérarchie ? Et elle comment allez t'elle faire pour le dire a sa reine dénommé Elenoy ?

Il resta la un moment, a contemplé l'eau si libre de Jiet, réfléchissant a tout ceci, il ne voulait la quitté a cause de son statue il pensait.

Non ce n'est pas possible par pour la meneuse je n'abandonnerait aéria !

Il fallait qu'il trouve quelque chose, quitté les rebelle ? mais après ? que devez t'il faire il ne pouvait rejoindre les elfe car, il n'appartient pas a leur race, il ne restait qu'une chose, rejoindre les varden, mais...

Es ce que ceux-ci l'accepterait dans leur rang, apprêt son court séjour chez les rebelle ? ou croirait t'il a un espion ? comment ferait t'il car il connait l'endroit exacte du repaire, comment les rebelle eu allez réagir ?!  



Un amour difficile était née, mais un amour que l'ont ne pouvait brisée.

_________________

(À écouter ( thème 1 ) en même temps que le theme de Wreav pour une expérience auditive magistrale)
Thème Phoënix

Intro 1 et 2[img][/img]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aéria
Gardienne d'Osilon
avatar

Féminin Nombre de messages : 204
Age : 22
Localisation : foret du weldenvarden
Statut | Rang | Clan : Gardienne d'osilon
Votre Dragon | Arme : épée heritage ,Arc en if ,étalon Koan,Eridor
Age du personnage : 22 ans d'apparence
Date d'inscription : 02/09/2011

MessageSujet: Re: En longeant Jiet {RP : Phoënix Aéria ]    02.07.13 17:33

Un mouvement réveilla Aéria suite à un rêve particulièrement mouvementé dont elle ne voulait en aucun cas le revivre. Frissonante,elle se dégagea de la couverture et sentit un museau humide à l'haleine senteur grillé.Eridor ce posa à ses côtés et la regarda de ses yeux embués. Il avait sentit sa peine,son angoisse ou encore sa tristesse et sa peur pendant son court mais assez long sommeil.
Il versa une larme sur le sol dont elle fit de même avant de ce jeter contre son flan comme un grand frère réconfortant sa soeur.
Il leva son cou et lui montra un air de musique qu'il avait entendu à Osilon pendant la fête de l'Agaeista dont il volait pleinement sous une nuit étoilée semblable à celle-ci.
Aéria ce leva la couverture glissant le long de sa jambe et marcha vers un arbre dont elle y posa sa main.
-Le monde est si cruel Eridor.Mon coeur est destiné à cet humain dont jamais il ne pourra être brisé.Seulement...
-Il est des rebelles obscur,coupa Eridor inquiet.
-Oui.Que dirait notre reine Elenoy ? Mon père,ma famille.Suis-je destinée à souffrir?
-Aéria...

Il marqua une pause avant de reprendre:
-Et si il rejoignait les vardens? ,dit-il sans grande conviction.
-Son entrée serait difficile.De plus j'ignore si mon soutiens suffira.On pourrait m'insulter,me nommée de traitre à ma race.
-Ce pourquoi il faut essayer ma belle.

Elle ne donna aucune réponse mais son inquiétude était forte.Et celle-ci augmenta fortement quand un arc la fixait laissant place à un Elfe,d'âge avancé: Faolin.Elle s'approcha mais il abaissa la tête d'un air triste.Il n'était pas seul car les Elfes les encerclaient leurs arcs armés de flèches.Elle comprit ce qui allait ce passer et en fut convaincue quand un autre de sa race s'approcha vétu de la tunique d'arrestation signe que l'accusé ne pouvait s'enfuir car la mort s'en suivrait définitivement.
Il tira son épée et pointa Aéria qui posa sa main sur la sienne ce qui fit bouger les encercleurs. Toutefois,il s'exprima:
-Aéria svit-kona d'Osilon,vous êtes en étât d'arrestation pour trahison envers notre race.Je vous prie de nous suivre sans resistance et dire à votre dragon de rester ici et ne pas tenter de tuer les notres.
-Listuen de la feuillée,je ne resisterais pas car j'avoue ma faute.Cependant,je vous serais reconnaissante de me laisser dire adieu à Eridor et me laisser Heritage.

Il acquiesca et fit signe aux encercleurs de baisser leurs arcs et enchaînés Aéria après qu'elle dit adieu à Eridor.Elle lui dit par pensée:
-Ne pleure pas Eridor,va...et prend soin de Phoenix comme tu prend soin de moi.Il te protègera.Fait le rejoindre les vardens en mon nom pour services rendu par le passé.Que les étoiles d'Alagaeisia te protège mon frère.

Ils emmenèrent Aéria dans une tente d'un campement Elfique non loin de la rivière Jiet.Puis,ils l'attachèrent contre un poteau déstiné au jugement.Celui-ci dura des heures par les explications,la défense de Faolin pour sa fille et les contestations du conseil réuni.On lui laissa son titre,mais la sentence en fut particulièrement affreuse car on lui administra des coups de fouets.Faolin l'emporta dans une tente après la sentence mais affaiblit par cet évenement pleura en repartant car il ne pouvait lui apporter son aide.Toutefois,il déposa une fleur bleutée prêt d'elle inconsciente.

*****

Pendant ce temps,Eridor était partit à la recherche de Phoenix défonçant racines,branches,arbres et toutes végétations sur son passage dont rien ne pouvait le calmer.Quand il le trouva,il ce jeta sur lui et rugissa de toutes ses forces.Il le regarda ensuite dans les yeux dont une larme tomba sur la joue de l'humain.Il aurait voulu lui dire la situation,mais sous l'effet de la colère rien ne pouvait sortir de ses pensées.Il était devenu incontrolable...

_________________
Que ta lame reste dans ton coeur comme une epine de rose Svit-Kona.
Légendes des Rp: Bleu cyan = Eridor
vert=moi
autres=autres personnages selon les couleurs de paroles .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phoënix
Assassin des rebelles
avatar

Masculin Nombre de messages : 51
Age : 20
Localisation : La ou le silence et la paix sont maître...
Statut | Rang | Clan : Un rebelle pas comme les autre ...
Votre Dragon | Arme : Wreav / Arc, flèche de sa propre facture, Dague
Age du personnage : 24 ans
Date d'inscription : 12/03/2013

MessageSujet: Re: En longeant Jiet {RP : Phoënix Aéria ]    02.07.13 22:09

Phoenix, était la assis au bord de l'eau, à réfléchir, de toute ces chose, les rebelles, rejoindre les Varden, il se posé des questions, mais pensé aussi à la belle aéria qu'il avait laissé tranquillement dormir dans cette clairière à la belle étoile.

Il commença à voir au loin, des arbres chuté, des bruits de fracas, et au fur à mesure que cella approché un tremblement se fit sentir, au sol.
Il se releva vivement, prêt à faire face a la chose qui arrivé, et d'un coup il vit un grand dragon bleu.

Eridor, que fait tu la...

Le dragon rugissa férocement, sa tête approchant vite et très prêt de la mienne, je ne bougea pas d'un muscles, pourquoi avoir peur ? je n'avait rien fait de mal, rien n'à me reproché. Sa tête devant la mienne il me regarda d'un regard profond, et une larme coula, je posa une mains sur sa tête.

Calme toi que ce passe t'il, dit moi ?
A.a.a.aéria c'est t'elle ont...ont la emmené, il..."
Qui l'à emmené, et ou ?!"
Ont la arrêté, pour trahison de sa race, des elfe tout un groupe a un campement pour jugé de son sort
Du calme, du calme,  je suis la...

Il resta calme, il réfléchissait, il savait, il connait ces groupes d'elfe, qui représente la loi, à travers l'alagaësia. Il regarda, Eridor
Envole toi, suis ton lien qui te lie a elle, mais vole très haut dans le ciel, que l'ont ne te voit pas ! et reste au-dessus, tu me dira ou il sont

Eridor, s'envola comme une flèche dans la pénombre de cette nuit,  bientôt ont ne le vit plus.

J'attendit quelque minute, qu'il trouve l'endroit, et il me il me contacta par la pensée.

J'ai trouvé, il sont a environ a 150, 200 pied de toi, une dizaine armée, mais j'aperçoit un convois d'humain, ont dirait qu'il ravitaille, il vont passé prêt de toi ! vers l'est !
Je m'en occupe

Il se repaira par rapport à la lune, pour trouvé les point cardinaux, et se dirigea ensuite vers l'est, courant rapidement pour intercepté le convois à tant, se qui ne tarda, pas il se cacha derrière des grands buissons, regardant, étudiant le convois.

Pas très gardé, un chariot, un cheval, et 3 gardes... facile.
Il sorta ces dagues, et se prépara a sauté sur l'homme qui passera juste à coté du buisson.

Il sauta du buisson planta en même temps, planta sa dague dans son cou et coura vers l'homme qui était assis sur le cheval et le désarçonna lui plantant une dague dans le coeur, il releva la tête, et aperçu le derniers homme courir, il se releva, et prit un de ces couteau de lancé et visa en plein dans le mille, l'homme tombant lourdement a terre.

Par chance le cheval n'avait pas prit peur et était restait sans bougé.

Bravo belle attaque...  
Lui dit Eridor, qui avait tout aperçut de la haut. D'un des homme il lui retira ces habit et son sac, et se changea mettant toute ces affaire dans le dit sac, et le fourrant dans le chariot.
Il monta sur le cheval, et se dirigea vers le campement.

Je croit avoir comprit, ton plan mon p'tit
Des minute, des quart-d'heure, il arrivait calment vers le campement, quand à la lisière de celui-ci, un garde le stoppa

Qui êtes vous ?!
Ravitaillement ( dit t'il en montrant le chariot )
Le garde tourna autour de celui-ci.
Bien allez-y

Il remit le chariot en marche et se dirigea doucement, vers le centre du campement, déposant le chariot a coté d'une tente, Eridor le contacta pour des précision.

La tente la plus a gauche petit, et non éclairé elle et la je le sent
Il regarda autour de lui et aperçut une tente, la seul non éclairé petite, et a l'écart, il se dirigea vers celle-ci, et i rentra.

Elle était la évanoui, au sol une fleur bleu a coté d'elle, de ses yeux commençait a coulé des larme, il avait eu peur qu'il lui arrive quelque chose de pire... Il se baissa, et la prit dans ces bras, et sorta en trombe de la tente,il aperçut éridor, se tenant prêt a décollé, au abord d'une forêt, qui le contacta a nouveaux  

je ne suis pas loin dépêche toi !

Courant de toute ces forces, vers Eridor, il la déposa sur son dos, Eridor décolla, se retournant, il vit quelque gardes lui courir apprêt, mais il se dirigea vers la forêt qui par chance était dense a cette endroit, et leur échappa sans encombre.

Je te suit de la haut rendez-vous tout droit devant toi, tu peux un peux te reposé, je ne voit rien de suspect devant et derrière toi !

Il fit un signe au ciel, pour remercié Eridor et marcha doucement tout droit devant lui, arrivant dans une lisière de forêt.

Edit : corrigé ( ecrit le 02/07/2013 )

_________________

(À écouter ( thème 1 ) en même temps que le theme de Wreav pour une expérience auditive magistrale)
Thème Phoënix

Intro 1 et 2[img][/img]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aéria
Gardienne d'Osilon
avatar

Féminin Nombre de messages : 204
Age : 22
Localisation : foret du weldenvarden
Statut | Rang | Clan : Gardienne d'osilon
Votre Dragon | Arme : épée heritage ,Arc en if ,étalon Koan,Eridor
Age du personnage : 22 ans d'apparence
Date d'inscription : 02/09/2011

MessageSujet: Re: En longeant Jiet {RP : Phoënix Aéria ]    04.07.13 18:59

Quand Eridor s'envola, les elfes lui tirèrent des flèches sans ce souciés de qui était le dragon et encore plus de qui il y avait sur le dos du dragon cyan.Celui-ci les évita facilement en décochant un sourire en coin:
-Jamais une flèche ne m'attindra et encore plus si ils ne savent pas visés.Honte à eux!, dit-il arrivant au dessus de la forêt.

Trop sur de lui, une flèche arriva droit prêt de son flan.La main de sa dragonnière ce leva et il entendit une petite voix faible dire "Letta" et s'évanouir peu à peu.L'elfe du nom de Listuen allait renvoyer une volée de flèche mais,Faolin qui ne voulait en aucun cas que quelqu'un ose faire du mal à sa fille tira son épée et tira sur l'arc de l'elfe.
-Laissons les.Tu vera un jour Listuen,nous la reverrons et elle s'expliquera.
-Mais...mais...
-Levez le camps !dit Faolin aux autres elfes.
-Faolin ! vous ne suivez pas le code de notre armée,si notre reine l'apprend elle vous mettra aux fers.
-J'ai dit "Bougez vous!"

Ils leverèrent le camp assez vite puis,Faolin ayant une pensée pour sa fille posa sa paume sur son coeur en direction de la forêt et monta sur son cheval vers de nouveaux horizons.Les archers qui n'avaient pas tout compris posèrent des questions à Listuen qui faisait la tête et un regard noir en direction de Faolin qui était plutôt fier de guider son groupe et surtout d'avoir permi à Eridor de voler le plus loin possible.Tout dépendait désormais du rapport fait à la reine Elenoy, car si jamais elle apprennait que la gardienne d'Osilon s'était enfuit par l'aide d'un inconnu sa irait mal pour eux.Le rapport dirait donc que celle-ci avait été punie comme il ce devait,qu'elle garderait son titre,et avait été relâchée normalement.
-Quelle belle journée nous avons là n'est-ce pas Listuen,taquina Faolin en écoutant l'elfe grogner.

Pendant ce temps,Eridor était posé à la lisière de la forêt et attendait Phoenix.Celui-ci arriva et le dragon lui dit :
-Elle à bougée durant le voyage pour arreter une flèche....mais...j'ignore si elle à encore assez de force...son coeur bas faiblement.

Il ce mit assis pour que l'assassin puisse déscendre Aéria du dos du dragon ou elle était toujours évanouie.Eridor grogna :
-Du sang...son dos empèste l'odeur du sang.

Sous la demande de Phoenix,il alla chercher du bois pour le feu,des feuilles,de l'eau grâce à une poche pouvant contenir de l'eau et servait de gourde,et quelque chose à manger du moins qui serait commestible dans les environs.Ses tâches permi à la fois d'avoir un endroit convenable pour ce reposer et passer la nuit,et éloigner le dragon pendant que Phoenix soignait Aéria de ses blessures avec les moyens du bord qui était rare dans les environs.

De plus,éloigner Eridor était une bonne solution car ils gagneraient du temps et surtout le dragon ne devait surement pas supporter le sang et voir sa dragonnière souffrir.

Il était tout de même content de faire cette tâche.Il ramenna une biche qui trainait dans le coin,ramena de l'eau après c'être baigner un moment pour s'amuser et courir derrière des humains en les traitants de poulet.En revenant à la lisière de la forêt,Aéria dormait sur un lit de feuilles ou se tenait à côté Phoenix qui avait du avoir du mal de la soignée car il avait de la sueur sur le front.
-Tu as utiliser de la magie ou les feuilles? et....c'est quoi cette marque?on dirait que on ta giflé!

Après le récit de Phoenix,il alla voir dans la mémoire d'Aéria et ria intérieurement car il savait que l'Elfe bougeait une fois que ses forces revenaient.
-Mouahahaha elle ta frapper sans savoir que c'était toi !!!

Phoenix sourit en haussant des épaules sachant que c'était pour lui une rude bataille que de soigner une Elfe et s'en souviendrait très longtemps.

_________________
Que ta lame reste dans ton coeur comme une epine de rose Svit-Kona.
Légendes des Rp: Bleu cyan = Eridor
vert=moi
autres=autres personnages selon les couleurs de paroles .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phoënix
Assassin des rebelles
avatar

Masculin Nombre de messages : 51
Age : 20
Localisation : La ou le silence et la paix sont maître...
Statut | Rang | Clan : Un rebelle pas comme les autre ...
Votre Dragon | Arme : Wreav / Arc, flèche de sa propre facture, Dague
Age du personnage : 24 ans
Date d'inscription : 12/03/2013

MessageSujet: Re: En longeant Jiet {RP : Phoënix Aéria ]    04.07.13 22:03

Je marchait d'un pas vif, parcourant rochers, et racine d'arbres facilement, le soleil commençait doucement a se lever, réveillant doucement les oiseaux, qui emplisse doucement la forêt de leur chants mélodieux, Mais il n'était pas tranquille, il avait peur, peur pour aéria, elle n'avait que vu d'un coup d’œil sa blessure sur son dos, il n'y avait pas prêté attention plus occupé a la sortir de cette situation.

Il profita du chemin pour ce changé a nouveaux et remettre ses propre habits, gardant ceux du garde au cas ou. Il marchait, et commencé a apercevoir, la dite clairière, il se dépêcha commençant a apercevoir Eridor, il se dirigea vite vers lui, celui-ci c'était allongé, et me fit signe de la descendre de son dos.

-Elle à bougée durant le voyage pour arreter une flèche....mais...j'ignore si elle à encore assez de force...son coeur bas faiblement.

Il s'occupa de la descendre doucement de son dos, et finit cella, Eridor arracha et secoua un arbre le vidant de ces feuilles, pour crée un fin matelas, il allongea aéria sur le ventre.

Du sang...son dos empèste l'odeur du sang.
Hélas oui... "il le regarda" va donc cherchez de quoi faire un repas, et du feu veux tu ?
Bien sur, j'y vais de ce pas

Le dragons, s'envola vers la forêt cherchait de quoi nous nourrir et nous réchauffé. Je me tourna vers aéria, ces blessures n'était pas très profonde et assez fine, mais nombreuse et rapproché. Il réfléchis quelque instant, et sorti de son sac, les habit du garde du chariot, qu'il avait pensé a gardé, il en déchira plusieurs grands morceaux, et en prit un qu'il humidifia avec sa gourde d'eau.

Il s'appliqua doucement a nettoyé ces blessure, pour évité une infection ou autre maladie, quelque instant de concentration fut nécessaire, mais il termina vite.
Il commença a prendre les plus grand morceaux de tissu et les appliqua sur les blessure, mais il fallait la retourné pour noué tout ceci, il se débrouilla tant bien que mal pour doucement la retourné  sur le dos, et commença a noué les morceaux de tissu entre eux.

Quand elle commença a gémir, a bougé doucement, et d'un coup il fut étourdit, il commençait a ressentir sur sa joue une vive chaleur, et vit aéria paniqué le regard tueur.

Et ! c'est moi ! Phoenix !  

Elle comprit, et se calma doucement, lui terminé de noué fortement les morceaux de tissu, pour qu'il ne bouge pas. Puis derrière lui...

Tu as utiliser de la magie ou les feuilles? et....c'est quoi cette marque?on dirait que on ta giflé!
Très marrant, va donc déposé tout ceci, et allume nous un feux, si tu veux bien ?  
Bien sur, et encore merci de l'avoir soigniez, ont dirait quel était en pleine forme...
"il se frotta la joue" oui ont peut dire cella comme ça

Il aida aéria a s’asseoir, mais elle se leva, et le prit dans ces bras, me remerciant de tous son cœur, avant de se dirigé vers Eridor, qui avait allumé très facilement le feu. Je la suivit, et me posa prêt d'eux. Il me regardé tout deux d'un regard heureux. Je leur souria.

Je corrige demain car je n'ai plus le temps


_________________

(À écouter ( thème 1 ) en même temps que le theme de Wreav pour une expérience auditive magistrale)
Thème Phoënix

Intro 1 et 2[img][/img]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aéria
Gardienne d'Osilon
avatar

Féminin Nombre de messages : 204
Age : 22
Localisation : foret du weldenvarden
Statut | Rang | Clan : Gardienne d'osilon
Votre Dragon | Arme : épée heritage ,Arc en if ,étalon Koan,Eridor
Age du personnage : 22 ans d'apparence
Date d'inscription : 02/09/2011

MessageSujet: Re: En longeant Jiet {RP : Phoënix Aéria ]    10.07.13 23:36

Quand cet événement ce termina, Aéria et Eridor répondirent à son sourire par des regards lumineux. L'elfe ce leva et tendit la main vers le dragon pour prendre son arc et un leger baton qui avait été faconné et taillé brièvement.Il y avait aussi une espèce de fil épais et large dont on précisera qu'il est fait de crin de cheval elfique et donnait à ce fil son aspect soyeux.Avant de montrer ce qu'elle allait en faire,elle ce mit à jenoux devant Phoenix et le regarda droit dans les yeux d'un air doux,posant sa main contre sa joue.
 
-Pardonne moi pour cette gifle.J'espere qu'elle ne t'a pas fait trop de mal.Ta joue est si rouge et encore plus en cet instant.
 
En souriant,elle enleva sa cape et comme il faisait encore mi-jour,ce changea pour mettre une tenue elfique étrange mais qui indiquait celle des bardes.Dans ses mains elle tenait le morceau de bois et son arc.
Eridor commença à frapper de sa patte avant et sa queue contre le sol pour former un rythme.
Les oiseaux allentours commencaient à piailler sous le son du dragon et s'en suivit un saut d'Aéria qui joua de son instrument en frottant le morceau de bois contre la corde de son arc.S'en suivit des sauts et des mouvements de plus en plus rapides l'Elfe tournant contre Phoenix faisant voler sa robe de barde dans tout les sens.
Mais au bout d'un moment,elle s'arreta pour changer d'instrument et pris une flute qu'elle joua facilement.Cet objet était son préféré et sous les pas de dance,son air joyeux repris le dessus.
 
-Aller vien t'amuser Phoenix! A moins que tu est peur de dancer,dit Eridor content de faire le tambour.
 
Voyant qu'il ne savait comment faire, Aéria lui pris la main et le guida le faisant faire une chorégraphie facile sous le son de la musique envoyée par le dragon qui en connaissait plein en écoutant les Elfes d'Osilon faire leurs louanges.
Cela allait du plus lent au plus rapide.Aéria s'executait facilement quand à Phoenix un peu maladroit ria de trébuchements incensés.
 
-On dirait un nouveau né qui ne tiens pas sur ses deux pattes alors que nous en avons quatres,déclara Eridor pour ce moquer de Phoenix.
-Eridor ! Laisse le apprendre il ce débrouille déja pas mal.
 
Puis elle s'adressa à Phoenix:
-Ne l'écoute pas il aime ce moquer lui qui à quatres pattes ne pourra jamais dancer aussi bien que toi.Détend toi et écoute comment mon coeur bat au son de tes pas.
 
Au bout de quelques heures,il avait appris vite et ce mit même à guider Aéria pourtant forte en la matière.L'élève avait dépasser le maître il n'y avait nul doute.
 
Eridor s'était endormit pendant que les deux jeunes gens dançaient et Aéria claqua des doigts murmurant une formule:" Floralis cielis". Dès la fin de la formule,des fleurs tombèrent au dessu d'eux et elle lui lança un regard plein d'admiration.Ils s'embrassèrent sous ses fleurs ou le temps s'était arreter autour d'eux laissant une vague de bonheur.
 
Mais,derrière ces instants,ils étaient observés au loin sur la facade Est par des créatures: des loups.Ceux-ci étaient envoyés par le peuple elfique espionnant les deux jeunes personnes dans la forêt.La meute était composée de nombreux loups de grandes tailles de couleurs Or,argents,noirs je jaisprincipalement.Mais ,ils étaient tout de même rapide,rusés et ce faufillant partout évitant de ce faire voir.
 
Et ce n'en était pas fini pour eux car à l'Ouest ce tenait une fumée violette avec quelque chose qui arrivait au loin et qui devait être féroce et très dangereux. Qui ou qu'est-ce que cela pouvait-il être ? Nous n'en avons aucune idée mais ces deux clans opposés pourrait à tout moment changer leurs vies ou les séparer à tout jamais eux calmes dans cette lisière pret de la rivière Jiet.

*********

Le lendemain,Aéria ce réveilla à l'aube laissant seuls Phoenix et Eridor tranquillement endormit. Elle souria et prit son arc et son carquois puis partit vers la façade Ouest sans savoir que les loups y logeaient.
Quand elle arriva épuisée,elle sortit un fruit sec de son sac. En ce relevant,elle n'était plus seule.
-Que fait tu ici jeune elfe,seule et abandonnée ? dit un grognement.

Aéria ce releva son épée à la main et en garde. Les loups l'avait encerclée et aucun passage était ouvert.Ils s'approchaient à vu d'oeil et l'elfe devait tourner si l'un d'eux ce rapprochaient .
-Vien avec nous elfe! dit l'un d'eux.
-Jamais !

Comme Aéria ne voulait rien entendre,un loup grogna:
-Alors que Lunia vous tue et arrache votre chair.

Lunia était une louve couleur argenté et de grande taille.Ces loups faisaient partit des seigneurs de la forêt elfique d'ou leurs taille immence.La louve ce jeta sur l'elfe et la fit tomber en arrière la mordant au bras,mais celle-ci retenait sa gueule de sa main libre.L'animal ce releva et recharga.Aéria pris son arc et visa en ne prenant pas compte de son bras blaissé et tira une flèche dans le ventre de la louve qui s'éffondra sur le sol.
L'elfe pointa son épée vers la louve qui était encore vivante.Mais,elle la rabaissa et retira la flèche du ventre de l'animal,puis la soigna d'un sort.
La coutume des loups était simple: si un elfe battait le chef des loups,ceux-ci lui rendraient services.

Aéria monta sur Lunia et ce placèrent sur la falaise.Ils pouvaient voir Phoenix et Eridor au loin,mais la lisière avait perdu de sa couleur et était brulée et les arbres morts.Devant eux,ce tenaient des soldats mais avec un air étrange car quand Eridor leur envoyaient un coup de queue,ils ce relevaient aussitôt même gravement blessés.Cette fumée violette venait d'une chose énorme au loin mais Aéria ne pouvait le distinguer.
Ils déscendirent et Aéria tomba dos à dos avec Phoenix en ayant le bras ensanglanté et la tunique à moitié déchiré.

-Que vos coeurs soient la proie de nos lames !dit Aéria chargant avec allure vers une troupe de soldats.

Phoenix lui allait ce battre et son instint devait lui dire que le danger rodait sous la fumée violette d'un dragon....

_________________
Que ta lame reste dans ton coeur comme une epine de rose Svit-Kona.
Légendes des Rp: Bleu cyan = Eridor
vert=moi
autres=autres personnages selon les couleurs de paroles .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: En longeant Jiet {RP : Phoënix Aéria ]    

Revenir en haut Aller en bas
 
En longeant Jiet {RP : Phoënix Aéria ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Groupe D] Hyunkel du Phoénix Vs Maximus du Taureau
» [Validée]Fiche de Kaïto {Fruit du Phoénix}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eragon le Forum ! :: :: Corbeille :: :: Les Oubliettes :: Les reliques-
Sauter vers: