Eragon le Forum !


 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Aerandir Nénharma [Validé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aerandir Nénharma
Mercenaire
Mercenaire
avatar

Masculin Nombre de messages : 20
Age : 23
Statut | Rang | Clan : Elfe | Mercenaire | Varden
Votre Dragon | Arme : Aucun | épée & arc
Age du personnage : 115 années elfiques. (18)
Date d'inscription : 25/04/2011

MessageSujet: Aerandir Nénharma [Validé]    25.04.11 12:27

Aerandir Nénharma


    Merci Elicia pour ta galerie

      • Nom: Nénharma
      • Prénom : Aerandir
      • Sexe : [ ♂ ]


      • Âge du personnage : 115
      • Clan rejoint : Vardens
      • Race :Elfe


>>> Aspect physique
.
    • Physionomie : [ 5 lignes minimum ]

    Aerandir Nénharma n'est pas comme les autres elfes, car sa taille n'atteint qu'un mètre et 85 centimètres et sa corpulence est plus carrée que celle de ses confrères, surement dû à son manque de grandeur. Ses cheveux sont d'une longueur raisonnable pour un elfe et sont de couleur argenté très prononcée ce qui montre de magnifiques reflets au soleil, laissant apparaitre des nuances de blanc qui se mêle au gris. Quelques tresses sont apparentes de l'extérieur, ainsi que quelques pierres précieuses nouées à sa chevelure ; deux mèches de cheveux recouvres son front tout en laissant ses yeux verts apparent. Un regard très perceur lui donne un air sérieux. Sa peau est claire comme la plupart des elfe. Au niveau musculature, Aerandir n'a pas à se plaindre, ni trop ni pas assez, il reste dans la moyenne.

    • Vêtements : [ 3 lignes minimum ]

    A ce niveau-là, Aerandir est servi. Les habits qu'il porte le moins, sont ses habits "civil" de l'elfe qu'il est. Née dans une famille noble, il se doit de porter ses habits de noble en terrain elfique -bien qu'il ne le fasse guère- pour montrer son statut. Vu qu'il ne les utilise que très peu, nous n'allons pas nous attarder sur ce sujet. Le vêtement qu'il porte le plus souvent n'est autre que son armure. Pour rien au monde il ne la quitterais, car rare sont les souvenirs elfiques qu'il a pu emmener avec lui. Cette armure a été forgée dans un métal pur, trié sur le volet, elle est faite sur mesure pour le combat. Elle permet le maniement d'une arme et du corps avec souplesse tout en gardant un minimum de protection. Elle est légère, car peu solide comparé aux cottes de maille, mais sont utilisation n'en est que plus facile. Une de ses particularités serait qu'elle est en plusieurs partis, une par bras et par épaule, une pour le corps et une à chaque jambe recouvrant aussi les pieds (sur l'avatar, nous pouvons considérer qui ne porte pas l'armure entière, mais a gardé un habit recouvrant son torse). Quelques décorations utiles ou non sont disséminées sur l'armure. L'ajout le plus utile n'est autre que les pointes sur les premières phalanges, non piquantes, elles permettent tout de même de faire très mal à son adversaire. Ensuite viennent les décorations moins utiles, même voir inutile, mais qui donne un charme à cette armure. Nous pouvons citer deux petites chaînes qui partent de l'arrière de son épaulette gauche et qui est accroché au devant, faisant passer ces chaînes en dessous de l'épaule. Une décoration qui n'est autre que l'emblème de sa famille est gravé sur sa main droite de l'armure, représentant un dragon ouvrant la gueule et laissant apparaitre une pierre brillante qui n'est autre qu'un oeuf.


>>> Aspect psychologique
.
    • Psychologie : [ 5 lignes minimum ]

    Il est rêveur, toujours en quête de nouveautés. Le pouvoir ? il en veut, mais cela arrive avec l'expérience. Il aime la nature -sans blague pour un elfe...- mais plus particulièrement les grandes étendues d'herbe ou les lacs. Il est calme et aime ne rien faire, méditer pendant des heures à la recherche d'une réponse à une question qu'il ne connait pas lui-même. La musique n'est pas sa passion, mais il ne refuse guère de chanter autour d'un bon feu. Poète ? non, les seuls mots qu'il prononce en ces temps de guerre, ne servent qu'à tuer ou à défendre. En ces temps, il déprime, depuis combien de temps n'a-t-il pas pris quelques minutes pour regarder la nature avec attention ?

    • Particularités : [5 lignes minimum ]

    On pourrait lui citer beaucoup de défauts comme de qualités, mais je m'engage à ne vous donner que les plus importantes. Son plus grand défaut serait sont avarie, depuis tout petit il a baigné dans l'argent et s'en passer depuis qu'il a quitté sa famille lui est très difficile, mais ce n'est pas ce qui l'entraînera à voler quoi que ce soit, tout ce qui nous appartient, nous devons le mériter. Quant à ses qualités, les plus fortes sont les deux suivantes ; son ouverture d'esprit et sa volonté pour arriver à ses fins. Pour clôturer je ne pourrais que vous dire, apprenez à le connaitre et il fera tout pour que vous l'aimiez.


>>> Biographie
.
    • Histoire : [ 15 lignes minimum ]

    Tout comme chaque histoire, commençons par le commencement... *ouvre son livre souvenir*

    Je me souviens de ce jour où il faisait froid, une tempête était en route vers notre campement et une naissance allait arriver... c'était la mienne. Je naquis dans un monde de paix et d'harmonie où tout le monde il était beau et tout le monde il était gentil. Ce fut ce jour où tout commença pour moi, et personne ne se doutait du futur et du destin qui attendait Aerandir.

    Ma jeunesse

    Ce n'est parce que notre monde est en paix qu'il est stable et qu'une guerre ne peut éclater, c'est pour cette raison que les elfes apprenaient encore à se battre à l'épée et à manier la magie pour ceux qui le souhaitaient. Je grandis dans ce monde ou les meilleurs guerriers étaient elfes et où la confrérie des dragonniers commençait à se former alors que la guerre entre les dragons et les elfes était terminé avant que je ne vienne au monde. Alors que certains elfes criez au piège pour empêcher la formation des dragonniers pendant que d'autre la souhaitez, je n'avais pas encore mon opinion sur la question, après tout, j'étais encore trop jeune...

    Arrêtons l'histoire et revenons-en à moi...

    Ma famille, parlons en tien, elle était riche et à l'heure où je vous raconte cette histoire, je me rends compte qu'elle était mauvaise. Bien que mon enfance fut des meilleurs, je ne porte pas ma famille sur le coeur, car le mal qu'elle fit autour d'elle me répugne encore aujourd'hui. Cette famille avait eu des descendants très connus pour les actes héroïque qu'ils firent, mais cette célébrité était vite montée à la tête de mes proches. Elle inspirait la peur et beaucoup de rumeur tournait autour de notre emblème. *Ils ont aidé les dragons pour nous tuer*, *Il ne pense qu'à eux alors que nous mourions*.

    Mais cela, c'est du passé. Venons-en à ma formation...

    J'ai eu un maître de renom, comme tout noble de ce monde, il s'appelait Eäradrieldur. J'en ai reçu des coups avant de pouvoir en donner. Mon entrainement au combat dura une trentaine d'année, j'avais eu l'impression qu'elle avait duré une éternité, mais j'étais fière. Malgré les coups, je me relevais. Je n'étais pas obligé de venir tous les jours, mais je le fis, il m'arrivait de rester pendant trois jours de suite à m'entraîner sans relâche en aillant pour repas, un simple sandwich. Jusqu'au jour ou mon entraînement était terminé et ou l'expérience viendrait avec le temps. Mon maître n'avait plus rien à m'apprendre et je devrais découvrir le reste seul. Malgré que je n'eus plus de maître, il m'arrivait de m'entraîner seul, car personne ne voulait de moi, surement dû à ma famille encore une fois. Un jour alors que je me baladais calmement entre les arbres -ils étaient nombreux d'ailleurs-, je vis une jeune personne, environ de mon âge, jouer avec la nature simplement par les mots. *C'est donc ça la magie*. Bien que les elfes soient très magiciens, la famille dans laquelle je me trouvais, n'aimait guère la magie, c'est pour cette raison que je ne la connaissais pas. Elle me fascinait cette soit-disant magie. Je voulais l'apprendre et le seul moyen fut que je déménage dans une autre ville. Ma famille refusera que je parte juste sous prétexte que j'apprenne la magie, mais il le faudra. Au lieu de fuguer, je prie la décision de mentir, sous prétexte que je souhaitais en apprendre plus sur le combat à l'épée, ma famille paya le voyage et l'hébergement chez des amis vivant à quelques kilomètres d'ici, dans un autre camp elfique.

    Une puissance qui m'était encore inconnue et qui aujourd'hui est ma principale force.

    Arrivé à destination, je pus enfin apprendre à utiliser la magie avec un maître du troisième âge nommé Mong. Il en avait vu des élève avant moi. J'avais alors 67 ans et j'étais déterminé à faire de la magie ma principale force. Les connaissances sur ce domaine étaient infinie, mais je voulais tout connaitre. Pendant plus de quarante années de ma vie, je fis des découvertes sur ce domaine plus incroyable les unes que les autres puis la guerre commença et c'est alors que mon maître perdit la vie, j'étais à ses côtés, nous étions tous les deux, seul dans sa demeure et ses paroles me traversèrent l'esprit comme une flèche.

    "Toute ta vie s'est résumée à l'apprentissage et jamais tu n'as éprouvés de plaisir comme les autres à jouer avec un camarade. Ta vie fut difficile et aujourd'hui tu es assez fort pour te battre et écraser tes ennemis. Je n'ai plus rien à t'apprendre, va, prend ton envol, retourne à ton village natal et demande ton dû, une armure et des armes. Comme tout elfe adulte tu auras ce qui te revient de droit. Ensuite, va chercher les Vardens. Je sais que tes intentions sont pures et nobles, et je sais que ce peuple à besoins de valeureux guerriers comme toi. Trouve-les et accepte ton destin. Tu as de l'avenir mon garçon. N'oublie pas une chose, je serais toujours avec toi dans ton coeur, ne l'oubli jamais. "

    Sur ces dernières paroles, il partit dans un autre monde, celui des esprits. Aujourd'hui encore, les émotions sont trop fortes pour être contenu et le passé et trop dur à supporter.

    S'en suivi mon voyage vers la case départ de mon existence. J'avais 110 ans, l'âge adulte pour un elfe et ma famille retrouvée avec un sourire amère, je leur annonce mon départ à l'aventure. Dans leurs yeux se dessinait un soulagement, comme s'il était soulagé de savoir que leur fils allait partir pour peut-être devenir un héros comme ses ancêtre. Une visite à la forge devait s'imposer. Ils prirent ma taille et mes exigences. Je voulais une armure légère, maniable et que la résistance n'était pas nécessaire si un guerrier ne se fait pas toucher. Quand aux armes, une épée s'imposa, il voulait une épée digne de ce nom et les moyens économiques étaient grands, enfin un avantage à vivre dans une famille noble, puis un arc blanc de préférence avec une poignée en renforcé avec de l'argent, ça ne rajoute aucun avantage, seulement et simplement pour être en accord avec le reste de mon armure. Les forgerons prirent leur temps, il faut dire que les forgerons très couteux, n'étaient pas souvent demandés et prenais leur temps pour un meilleur rendu ! Un an s'écoula et je n'avais toujours pas était en situation de combat, car nous étions trop bien caché pour être attaqué, nous les elfes. Je reçus mes biens, une armures brillant au soleil ainsi qu'un arc, tout deux répondants à mes exigences ; quant à mon épée, elle était au-dessus de mes exigences, bien au-dessus, solide, puissante et maniable, elle était aussi très belle. Dans notre famille chacun avait une belle panoplie d'arme et je ne pensais pas en avoir moi aussi une aussi belle, l'épée par exemple, laissait apparaitre des reflets bleu, elle était magnifique tout comme aujourd'hui. Elle ne m'a pas encore servi d'ailleurs.

    Je fus enfin prêt pour mon voyage vers les Vardens

    Après être partis sans dire au-revoir à ma famille, je commence ma course, pressé d'arriver à destination. C'est seulement quatre ans après mon départ que j'ai enfin trouvé leur cachette. Accueilli à bras ouvert, cette grande famille avait un air de désespoir. La guerre n'était pas prête d'être terminée et je les comprenais. On me donna un endroit ou dormir et où poser mes affaires et me dit de les rejoindre ensuite pour avoir vent des nouveautés. Je déballe mes affaires et commence à écrire ce que vous êtes en train de lire. L'histoire se termine et le futur prendra le chemin que vous lui donnerez ; vous lecteurs. Maintenant, je vais fermer ce livre et affronter mon destin, souhaitez-moi bonne chance.

    *Ferme son livre*

    • Famille : [ 3 lignes minimum ]

    Nénharma... une grande est noble histoire que celle de cette famille. Parmi les familles qui arrivèrent en Alagaësia il y a de ça des années, il y avait celle-ci, Nénharma. Cette famille sût comment s'enrichir dès le départ, mais elle commença vraiment à se faire connaitre pendant la guerre contre les dragons. Les nobles de cette famille étaient tous des guerriers de génération en génération et avaient su faire parler d'eux en bien comme en mal. Plusieurs dragons furent abattus par cette famille alors qu'elle n'utilisait pas la magie ce qui en impressionna plus d'un, mais ces exploits donnèrent lieu à de la jalousie, c'est alors que des rumeurs commencèrent à circuler comme quoi cette famille aurait eu l'accord de tuer ces dragons par d'autre dragon et autres complots. Aujourd'hui, personne ne connait la vérité, mais ce qui est sûr, c'est que cette famille n'est plus vue d'un très bon oeil bien qu'elle reste respectée pour sa richesse et son haut rang dans la société.



>>> Arme de prédilection
.
    • Description :

    Son arme de prédilection n'est autre que l'épée, car cette arme a été celle qui lui a le plus était enseigné à manier. Par contre, aillant quelques connaissances en tir à l'arc, il en possède un, qui ne lui sert que très peu, surtout pour la magie. Pour en revenir à son épée, sa lame est en fer forgé et contient des vaines d'un bleu très pur rappelant celle apparentes sur les oeufs de dragons. La garde de l'arme contient quelques rubis scintillants au soleil et qui permettent d'avoir une meilleure prise en main.

    PS : Ses connaissances sont plus développés en magie qu'en combat. Il ne sait manier l'épée que pour se battre au corps à corps, mais il utilisera pour ses combats essentiellement la magie qui est d'ailleurs normalement l'élément dans lequel les elfe dominent tous les autres peuples.

    • Acquisition :

    Une règle dans sa famille oblige à ce qu'un homme aillant atteins l'âge adulte possède ses propres armes et son armure. La famille étant très riche, l'équipement d'Aerandir a été forgé par de chères forgerons elfe qui perpétuent de génération en génération toujours la même technique de façonnage. Un an pour créer son attirail et le voici aujourd'hui avec un équipement neuf et jamais utilisé jusqu'alors.




>>> Question subsidiaire[/color]
.
    • Domment avez-vous connu le forum ? : Grâce à un lien externe trouvé sur un forum non-partenaire, mais je ne pourrais le retrouver, désolé.



Dernière édition par Aerandir Nénharma le 25.04.11 17:01, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Murtagh
Seigneur Chevalier
Seigneur Chevalier
avatar

Masculin Nombre de messages : 3881
Statut | Rang | Clan : Mort | Ancien chef varden et dragonnier
Age du personnage : Inconnu
Date d'inscription : 23/04/2006

MessageSujet: Re: Aerandir Nénharma [Validé]    25.04.11 15:59

Ca m'a l'air bon. J'valide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Aerandir Nénharma [Validé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Validée]Les techniques de Akari Hadashi
» [Validée]Un Joyeux Hey de la part de Sora =)
» Rose (Pré-validé par Wolf Print)
» Mangemort 23 [Validée par Yuki Hoseki ]
» Presentation : Caroline ambra [Validée by Vivi]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eragon le Forum ! :: :: Membres :: :: Présentation :: Présentations Validées-
Sauter vers: